L'autiste dessinateur, de la perception à l'art

    E-mail
    Au-delà des autistes prodiges dont on parle souvent dans les médias, on trouve de nombreux autistes dessinateurs dont les oeuvres nous interpellent. Qu’est-ce qui caractérise leur travail ? Qu’est-ce qui les différencie des autres dessinateurs ? Reproduisent-ils tout simplement, mais avec talent, ce qu’ils voient ou sont-ils de véritables artistes
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Richard MARTIN, Pierre H. TREMBLAY    Production : CNASM Lorquin / CECOM Montréal     Année : 2007     Durée : 23 minutes     Référence : V530

    Au-delà des autistes prodiges dont on parle souvent dans les médias, on trouve de nombreux autistes dessinateurs dont les oeuvres nous interpellent. Qu’est-ce qui caractérise leur travail ? Qu’est-ce qui les différencie des autres dessinateurs ? Reproduisent-ils tout simplement, mais avec talent, ce qu’ils voient ou sont-ils de véritables artistes ? Nous avons rencontré trois autistes dessinateurs extrêmement doués : Pierre Godefroy de Valognes, Miguel Angelo de Montréal et le jeune Jules Guermonprez, âgé de 11 ans de Grenoble. Ils nous ont parlé de leur inspiration, motivation, technique, le devenir de leur oeuvre…

    Pour nous aider à mieux comprendre les relations entre l’art, la perception et l’autisme, nous avons demandé au professeur
    chercheur Laurent Mottron du Centre d’Excellence en troubles envahissants du développement de l’Université de Montréal, de commenter leurs oeuvres et ce qu’ils en disent. Ces autistes dessinateurs ont en effet des particularités perceptives qui leur permettent de transposer très précisément ce qu’ils voient ou imaginent. Toutefois, comme le font tous les artistes, ils interprètent et transforment la réalité en développant un style pictural qui leur est propre, combinant formes et couleurs, et ils se servent

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale