L'infirmier(e) en psychiatrie… ...Un entretien avec Annick PERRIN NIQUET

    E-mail
    Après nous avoir expliqué les réformes successives de la profession d’infirmier(e) en psychiatrie, Annick Perrin Niquet évoque le cheminement actuel des études, en soulignant les intérêts et difficultés entre la formation théorique et l’expérience pratique
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Michael SPRENG    Production : CNASM Lorquin     Année : 2016     Durée : 27 minutes     Référence : M28  extrait vidéo

    Après nous avoir expliqué les réformes successives de la profession d’infirmier(e) en psychiatrie, Annick Perrin Niquet évoque le cheminement actuel des études, en soulignant les intérêts et difficultés entre la formation théorique et l’expérience pratique. Elle insiste également sur la nécessaire complémentarité du tutorat qui permet la consolidation des savoirs entre théorie et pratique, ainsi que la perspective de la mise en place d’un master universitaire devant renforcer le rôle thérapeutique de l’infirmier(e). Au-delà de la connaissance de la sémiologie et de la psychopathologie, la spécificité de l’intersubjectivité est largement développée dans la notion de relation d’aide au patient, dans le travail d’équipe, où le management s’articule à la notion de psychothérapie institutionnelle. Annick Perrin Niquet conclue sur les perspectives à venir de l’élargissement de ce métier dans les territoires de santé où la prévention s’inscrit dans une approche globale de la santé mentale, santé publique

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale