Ethique et fin de vie... un entretien avec Régis AUBRY

    E-mail
    La loi de 2005 relative au droit des malades et à la fin de vie, dite loi Léonetti, propose d’encadrer les décisions médicales d’abstention thérapeutique, d’arrêt d’alimentation ou d’hydratation chez des patients en fin de vie.
    Description du produit

    Réalisation :Alain BOUVAREL, Michael SPRENG    Production : CNASM Lorquin   Année : 2009     Durée : 30 minutes     Référence : V545

    La loi de 2005 relative au droit des malades et à la fin de vie, dite loi Léonetti, propose d’encadrer les décisions médicales d’abstention  thérapeutique, d’arrêt d’alimentation ou d’hydratation chez des patients en fin de vie.
    Le Dr AUBRY du CHU de Besançon, chargé de mission de l’évaluation de cette loi décrit ici les principales dispositions législatives en y intégrant le questionnement éthique nécessaire dans une visée palliative et s’interroge avec humanisme sur le sens de la dignité des patients, tels les états végétatifs cliniques que la technomédecine actuelle « fabrique » de plus en plus.
    A une époque de débats sur l’euthanasie, il propose à chacun de réfléchir sur le sens du geste soignant, au travers d’une éthique partagée. Le Dr FOURMANN-GEOFFROY est gériatre.

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale