Neurobiologie et psychiatrie… Un entretien avec François GONON

    E-mail
    Dans cet entretien, François Gonon nous démontre avec passion et enthousiasme comment en étudiant pendant de nombreuses années le neurotransmetteur dopamine, il a compris que celui-ci n’est en aucune manière responsable du TDAH, preuves scientifiques à l’appui
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Michael SPRENG, Pierre H. TREMBLAY    Production : CNASM Lorquin / CECOM Montréal     Année : 2016     Durée : 33 minutes     Référence : M24   extrait vidéo

    Dans cet entretien, François Gonon nous démontre avec passion et enthousiasme comment en étudiant pendant de nombreuses années le neurotransmetteur dopamine, il a compris que celui-ci n’est en aucune manière responsable du TDAH, preuves scientifiques à l’appui. Élargissant alors ses études au travers des publications scientifiques mondiales, il nous explique les limites des neurosciences sur l’explication des origines des troubles mentaux et ceci à l’inverse de croyances incomplètes trop souvent véhiculées par les medias et prenant trop souvent en compte une première publication sans tenir compte des publications suivantes qui invalident les premières. Il nous montre également comment la génétique ne peut expliquer qu’un pourcentage infime des troubles



    Page 12
    mentaux et souligne les limites actuelles de la pharmacologie. Ses conclusions, étayées par sa connaissance des publications scientifiques mondiales, mettent en avant la place prépondérante de l’environnement dans la genèse des troubles psychiques en lien avec la plasticité cérébrale découverte par les neurosciences FRANCOIS GONON, Neurobiologiste, directeur de recherche au CNRS de l’Institut des maladies neurodégénératives de l’Université de Bordeaux

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale