Le déni de grossesse… un entretien avec Annick LE NESTOUR

    E-mail
    En réservant le terme de déni de grossesse à des pathologies psychotiques, Annick Le Nestour préférant le terme de méconnaissance de grossesse, nous explique les mécanismes psychologiques, sociaux et familiaux à l'origine de cette situation.
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Michael SPRENG  Production : CNASM Lorquin     Année : 2020     Durée : 29 minutes     Référence : M81  Extrait vidéo

    En réservant le terme de déni de grossesse à des pathologies psychotiques, Annick Le Nestour préférant le terme de méconnaissance de grossesse, nous explique les mécanismes psychologiques, sociaux et familiaux à l'origine de cette situation.

    Elle évoque ensuite le problème des néonaticides en s'appuyant sur des exemples précis, des résultats d'expertises et des données épidémiologiques. L'expérience acquise dans le service de soin ambulatoire qu'elle a créé, lui permet d'insister sur l'efficacité sur l'efficacité d'une prise en charge précoce et multidisciplinaire de ces femmes dans leur intérêt et celui de l'enfant.

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale