Radicalisation, comprendre pour prévenir… Un entretien avec Cécile ROUSSEAU

    E-mail
    Cécile Rousseau situe d’emblée le phénomène de la radicalisation comme une émergence d’un besoin de transformation de la société. Mais lorsque le processus de dialogue est abandonné par l’une des parties, une frange de violence peut survenir
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Michael SPRENG, Pierre H. TREMBLAY    Production : CNASM Lorquin / CECOM Montréal     Année : 2016     Durée : 47 minutes     Référence : M22

    Cécile Rousseau situe d’emblée le phénomène de la radicalisation comme une émergence d’un besoin de transformation de la société. Mais lorsque le processus de dialogue est abandonné par l’une des parties, une frange de violence peut survenir, comme celle qu’on retrouve dans les mouvements xénophobes et néo nazis ou de cristallisation religieuse comme l’État islamique. Après avoir abordé les différents facteurs qui favorisent la radicalisation, elle décrit les différents modes de recrutement : utilisation d’Internet ou de certains groupes communautaires, recrutement passif et actif, hameçonnage différent selon les sexes ciblés, etc.

    Elle évoque également le recours à des images fortes et attrayantes qui proposent, par exemple, une association entre la mort et le bonheur suprême, la glorification des armes, la beauté de l’âme ou le désir d’altruisme. Elle décrit par la suite le processus psychologique du recrutement selon les perspectives psychodynamique, cognitive et systémique, en plus de rappeler les principes généraux de l’intervention.

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale