Un métier à tisser

    E-mail
    L’hospitalisation mère-enfant en psychiatrie commence à se développer en France, souvent à l’initiative des intersecteurs de psychiatrie infantile. Il s’agit d’une approche nouvelle des difficultés relationnelles parents-enfants dans un double objectif de santé publique
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL    Production :  CNASM Lorquin   Année : 1998     Durée : 26 minutes     Référence : V350

    L’hospitalisation mère-enfant en psychiatrie commence à se développer en France, souvent à l’initiative des intersecteurs de psychiatrie infantile. Il s’agit d’une approche nouvelle des difficultés relationnelles parents-enfants dans un double objectif de santé publique :
    1 - faciliter l’accès aux soins à des mères en souffrance psychique (psychose, dépression ...) sans obligatoirement couper les liens avec l’enfant
    2 - élaborer dans la sérénité, en dehors de l’urgence, un projet à long terme pour l’enfant et ses parents en fonction des difficultés familiales repérées. Ces unités de soins, encore expérimentales en France semblent être particulièrement opérantes pour la prévention des troubles du développement, les troubles de l’attachement et de la maltraitance infantile.
    L’Intersecteur de psychiatrie infantile du CH de BRUMATH (67170) a ouvert en 1986 une unité de jour mère-enfant en articulation avec tous les partenaires extérieurs (maternité, pédiatrie, PMI, ASE, psychiatrie générale ...).

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale