Pharmacodépendances et médias... un entretien avec Francis CURTET

    E-mail
    L’overdose d’informations n’est pas une raison d’abandonner le rôle de prévention que peuvent jouer les médias.
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVAREL, Richard MARTIN, Pierre H.TREMBLAY    Production :  CNASM Lorquin / CECOM Montréal   Année : 1999     Durée : 28 minutes     Référence : V378

    L’overdose d’informations n’est pas une raison d’abandonner le rôle de prévention que peuvent jouer les médias. Francis Curtet insite pour que les messages de prévention s’adressent au plus près du quotidien des auditeurs ou téléspectateurs. Il ne s’agit pas de "spécialiser" la prévention, mais plutôt de la rendre plus accessible avec des mots plus simples. Le produit n’a pas toujours son importance qui lui est reconnu, c’est le rapport de l’individu au produit qui est déterminant.
    Psychiatre des Hôpitaux, Francis Curtet travaille depuis de nombreuses années dans le champ de la toxicomanie. Il dirige actuellement l’association "Grande Ecoute" qui a pour but la prévention des toxicomanies en coopération étroite avec l’ensemble des médias.

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale