VIH / SIDA, repenser la prévention... un entretien avec Valérie LEPINE

    E-mail
    La prévalence du VIH SIDA, notamment chez les jeunes en Afrique est en augmentation et force est de constater que les méthodes de prévention mises en place ont de sérieuses limites.
    Description du produit

    Réalisation : Alain BOUVRAEL, Richard MARTIN, Pierre H. TREMBLAY    Production : CNASM Lorquin / CECOM Montréal    Année : 2006     Durée : 27 minutes     Référence : V507

    Valérie LEPINE est sexologue éducatrice, formée à l’Université du Québéc à Montréal. Elle a fait plusieurs séjours en Afrique et en Asie comme intervenante en promotion de la santé sexuelle et en prévention VIH SIDA. La prévalence du VIH SIDA, notamment chez les jeunes en Afrique est en augmentation et force est de constater que les méthodes de prévention mises en place ont de sérieuses limites. Valérie LEPINE critique la méthode dite ABC (Abstinence, Be faithul Condoms use - Abstinence, Fidélité et Préservatif) qui est l’une des plus répandues dans le monde. Elle nous parle avec enthousiasme et conviction de l’approche BCC (Behaviour Change Communication - Communication pour le Changement de Comportement). En tenant compte des comportements à risque, des attitudes face au préservatif, à l’abstinence ou à la fidélité, de l’influence sociale et de la famille, des compétences personnelles et sociales, les chances de succès sont nettement plus grandes. Avec les jeunes, on aborde également les notions de plaisir, de tendresse et d’identification et on met l’accent sur la relation amoureuse. Valérie LEPINE termine en soulignant que nos pays occidentaux ont beaucoup à apprendre de ce qui se fait en matière de prévention du VIH SIDA en Afrique ou en Asie

     

    © CNASM Centre National Audiovisuel en Santé Mentale